Le parc naturel marin du Golfe du Lion


La France compte à ce jour huit parcs naturels marins.
Quatre parcs sur la côte atlantique (parc naturel marin d’Iroise, parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale, parc naturel marin du bassin d’Arcachon, parc naturel marin de l’estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis).
Deux en Méditerranée (parc naturel marin du golfe du Lion, parc naturel marin du cap Corse et de l’Agriate).
Et deux en outremer (parc naturel marin de Mayotte, parc naturel marin des Glorieuses).

Environ dix parcs naturels marins sont prévus : outre les huit parcs naturels marins existants, deux font actuellement l’objet de missions d’étude : en Martinique et dans le golfe normand-breton.

Ma zone d’activité pour l’apprentissage de la pêche en mer dans mon département des Pyrénées Orientales s’étend des falaises de Leucate au cap Cerbère et la frontière voisine de l’Espagne.

Aujourd’hui cette zone se matérialise comme la zone côtière du parc marin du Golfe du Lion.

Caractéristiques du parc marin.

Parc naturel marin du golfe du LionCréé par décret n°2011-1269 du 11 octobre 2011, le parc naturel marin du golfe du Lion représente une surface de 4000 km² d’aire exclusivement marine.

Il s’étend sur un linéaire côtier de près de 100km (65 km de côte sableuse et 35 km de côte rocheuse avec des profondeurs de plus de 1 200 mètres.
La côte sableuse ou Côte Radieuse, s’étire d’un seul trait de Leucate jusqu’à Argelès sur Mer.
Elle regroupe 7 communes littorales et plusieurs ports de plaisance dont celui de Saint-Cyprien, 3ème port de plaisance européen.

Le littoral de la plaine du Roussillon est formé d’un cordon d’étangs lagunaires (Canet-St Nazaire et Salses-Leucate).
Ces milieux où se mélangent eau douce et eau de mer sont propice à la bio diversité écologique, et abritent des espèces végétales et animales protégées.
Ce sont aussi des lieux de reproduction, de frayère et de nurserie pour de nombreuses espèces de poissons marins notamment celui de Salses Leucate.

Sur le littoral marin de  la plaine on trouve des fonds en pente faible avec des profondeurs de 60m à plus de 10km du littoral (plateau continental large à faible pente). Certains bancs de roches offrent cependant un biotope favorable à la diversité des espèces.
La Côte Vermeille qui s’étend sur 20 km à partir du Racou (au sud d’Argelès-sur-Mer) jusqu’à Cerbère (frontière avec l’Espagne) est la côte rocheuse du département. Elle est la terminaison orientales de la chaine des Pyrénées.
Fortement découpée, elle présente une succession de caps limitant de petites anses sablo-gravillonnaires avec des falaises parfois abruptes dominées par les schistes et pouvant atteindre plus de 100 m de hauteur.
La topographie sous-marine reflète sa morphologie aérienne.
Ainsi on trouve à moins de 2 km du rivage (plateau continental étroit à forte pente) des fonds de plus de 60 m.

C’est le départ des grands canyons sous-marins. C’est aussi une zone très riche en espèces et en habitats remarquables.(Trottoirs à lithophyllum, gravelles à amphioxus, herbiers de posidonies et cymodocées, coralligène,mérou brun, oursin diadème, tortue caouanne, grande nacre, cigale de mer, corail rouge, etc.)

Projection satellitaire du parc marin golf du Lion et de son plateau continental

La photo satellitaire du golf du Lion montre l’étendu de la surface du plateau continental. Très large en son centre il se rapproche du littoral aux terminaisons des chaines pyrénéenne et alpine. C’est une zone à très faible pente avec des profondeurs maxi de 200m en moyennes.

Le talus continental, ou zone bathyale est une zone déclinant une pente de 5° de moyenne, qui assure la liaison entre le plateau continental et la plaine abyssale située généralement entre 2000 à 2500 mètres en Méditerranée.

Le talus continental peut être entaillé par de grands canyons sous-marins bien visibles sur la photo.

Les objectifs du parc.

Un parc naturel marin est un outil de gestion du milieu marin, adapté à de grandes étendues marines. Ses prérogatives ont été définies par la loi du 14 avril 2006.

Le parc marin a pour ambition de répondre à trois objectifs fondamentaux :
•    La connaissance du milieu marin.
•    La protection des écosystèmes.
•    La contribution au développement durable des activités maritimes.

Le parc est gouverné localement par un conseil de gestion composé de représentants de l’état, des collectivités territoriales, des professionnels, des usagers et des scientifiques.

Il élabore un plan de gestion du parc qui détermine les mesures de connaissance, de protection, de mise en valeur et de développement durable à mettre en œuvre.
Il définit aussi le programme d’actions permettant la mise en œuvre du plan de gestion et en assure le suivi, l’évaluation périodique et la révision le cas échéant.

 

La réserve naturelle marine de Cerbère-Banyuls

En 1974, fut crée entre Banyuls-sur-Mer et Cerbère la première Réserve Marine Naturelle française couvrant 650 ha de mer.

Elle se situe entre l’île Grosse à la sortie du port de Banyuls-sur-mer et le Cap Peyrefite à proximité de Cerbère. Elle s’étire ainsi sur 6.5 km de rivage et s’étend sur environ 2 km au large.

Ses missions:

Sa mission première était d’une part d’enrayer la dégradation de la côte par le tourisme, la pêche et la pollution. Elle avait aussi vocation à aider la recherche et à protéger les espèces menacées tout en sensibilisant les publics.
Trente ans après la faune et la flore ont retrouvé leur richesse et leur fécondité.
La Réserve Naturelle Marine prouve donc au quotidien qu’elle peut tout à la fois accueillir, protéger, mais surtout transmettre sa richesse.

La Réserve Marine comprend plusieurs parties distinctes :

  • la zone de protection (ZP) correspond aux 650 ha de la réserve
  • la zone de protection renforce (ZPR) correspondant à 65 ha de la réserve. Elle est délimitée par des balises jaunes à terres et des bouées en mer
  • deux zones de mouillages organisés au niveau du Cap l’Abeille et de l’Anse de Peyrefite
  • un sentier sous-marin (ouvert en juillet/août)

Plan de situation de la réserve marine de Banyuls-Cerbère